Lire à Saint-Étienne est une association de promotion du livre et de la lecture.

L'agenda
Visite guidée de l'orgue le mardi 9 avril à 18h30,
avec la participation de Michel Trémoulhac, organiste et musicologue, président de la Commission diocésaine des Orgues (Inscription obligatoire),
Église Notre-Dame Saint-Genest-Lerpt.
Émission le vendredi 12 avril à 18h
Nathalie Baste
pour son ouvrage "40 exercices d'autohypnose et de méditation",
à la Librairie de Paris
• 16h30, carte blanche à Gérard Llilio pour son ouvrage "Le cri du corbeau".
Émission le vendredi 19 avril à 18h
Fanny Chesnel
pour son ouvrage "Le berceau",
à la Librairie de Paris.
Émission le vendredi 26 avril à 18h
Coline Gatel
pour son ouvrage "Les suppliciées du Rhône",
à la Librairie de Paris
• 17h15, carte blanche à Henry Rossignol pour son ouvrage "2032. Un musulman conquiert l'Élysée".
Thé littéraire le jeudi 2 mai à 16h30
au Musée d'Art et d'Industrie avec le concours de la Bibliothèque municipale.
Émission le vendredi 3 mai à 18h
Gérard Lindeperg
pour son ouvrage "Avec Rocard. Mémoires d'un rocardien de province",
à la Librairie de Paris
• 17h15, carte blanche à Denise Viallet pour son ouvrage "Journal d'une femme d'appelé".
• Campus Tréfilerie : Bât. M, 35 rue du 11 novembre Saint-Étienne
• Musée d'Art et d'Industrie : 2 place Louis Comte Saint-Étienne
• Pôle des Services : 12 rue Dr Calmette Roche la Molière
• Librairie de Paris : 6 rue Michel Rondet Saint-Étienne

André Buffard, "Le jeu de la défense" (Plon)

La faute à Saddam, Samira Sedira (Éditions du Rouergue)

Nathalie Baste, "40 exercices d'autohypnose et de méditation" (Dunod)

Gérard Llilio, "Le cri du corbeau" (Auteurs des régions et des terroirs)

Fanny Chesnel, "Le berceau" (Flammarion)

Coline Gatel, "Les suppliciées du Rhône" (Préludes)

Henry Rossignol, "2032. Un musulman conquiert l'Élysée" (Éditions de l'Onde)

Gérard Lindeperg, "Avec Rocard. Mémoires d'un rocardien de province" (Éditions de l'Aube)

Denise Viallet, "Journal d'une femme d'appelé" (Éditions Jeanne d'Arc)

Paul Fournel, "Faire Guignol" (P.O.L)

Marie Sizun, "Les sours aux yeux bleus" (Arléa)

Gérard Glatt, "L'enfant des Soldanelles" (Presses de la Cité)

Michel Flandin, "L'odeur de la craie" (Mot Passant)

Bruno Testa, "Farandole" (Utopia)

Alain Delage, "Les rubans de la vengeance" (De Borée)

Christophe Carlier, "L'eau de rose" (Phébus)

OLivier Merle, "Libre d'aimer" (XO Éditions)

Albine Novarino, "Une vie de chat" (De Borée)

Pour tous renseignements,
contactez le 04 77 25 09 64
Programme des vendredis littéraires

haut

Vendredi 29 marsÀ plus d'un titre

André Buffard
" Le jeu de la défense "
(Plon)

Une jeune magistrate est découverte battue à mort alors qu'elle venait rejoindre son amant. Ce dernier est rapidement soupçonné. Avocat connu, futur candidat à la mairie, il décide de confier sa défense à un pénaliste réputé, qui va tout tenter pour le faire acquitter. Un roman judiciaire au plus près de la réalité, qui dépeint avec précision la complexité des relations entre l'avocat et celui qu'il défend, et brosse un portrait sans concession de l'institution judiciaire et de la place des médias dans un dossier qui fait la une.


haut

Vendredi 5 avrilÀ plus d'un titre

Samira Sedira
" La faute à Saddam "
(Éditions du Rouergue)

Samira Sedira est la lauréate du Prix Charles Exbrayat des lycéens, à l'issue du vote des trois classes du lycée Jean Monnet de Saint-Étienne, du lycée du Puits de l'aune de Feurs et du lycée Saint-Louis la Salle de Saint-Étienne composant le jury.

Amis d'enfance, Cesare et Adel se sont engagés ensemble dans l'armée après le bac. Un an plus tard, ils attendent le combat dans le désert koweitien, lors de la première Guerre du Golfe (1990-91). Très vite, Adel, d'origine maghrébine, devient le souffre-douleur de son régiment, et finit par se suicider. À son retour, Cesare en porte longtemps la culpabilité.



Vendredi 12 avrilÀ plus d'un titre

Nathalie Baste
" 40 exercices d'autohypnose et de méditation "
(Dunod)

Tout ce que nous n'arrivons pas à dire, tous ces éléments qui produisent des paralysies émotionnelles et des blessures corporelles, tout ce que nous taisons est transformé par notre corps sous forme de symptômes tels que stress, anxiété, surmenage. En donnant la parole aux émotions, les exercices de méditation et d'autohypnose nous aident à nous en libérer.


Carte blanche


Gérard Llilio
" Le cri du corbeau "
(Auteurs des régions et des terroirs)

Oiseau de grande longévité et doué d'une intelligence remarquable, l'image du corbeau est chargée de nombreux symboles. Il est un messager, et les nouvelles, bonnes ou mauvaises, qu'il apporte et dont il n'est pas responsable sont redoutées. Il est aussi gardien et protecteur des humains. Il leur montre la voie. Il est donc l'esprit et la mémoire.


haut

Vendredi 19 avrilÀ plus d'un titre

Fanny Chesnel
Prix Charles Exbrayat 2011 pour "Une jeune fille aux cheveux blancs"
" Le berceau "
(Flammarion)

Joseph fabrique le berceau de sa première petite-fille, lorsqu'un coup de téléphone lui apprend un crash d'avion : son fils dedans, son gendre aussi. Et la petite ? Prête à naître, car grandissant dans le ventre d'une mère porteuse canadienne choisie par le couple homosexuel. Joseph, qui a passé sa vie dans une ferme, n'a plus que cette enfant en tête. Il part à la rencontre de la jeune étrangère, porteuse de la promesse qui prolonge l'existence de son fils, et se lance alors dans une réinvention audacieuse et poignante de la famille contemporaine.


haut

Vendredi 26 avrilÀ plus d'un titre

Coline Gatel
" Les suppliciées du Rhône "
(Préludes)

Lyon, 1897. Alors que des corps de jeunes filles sont retrouvés dans la ville, pour la première fois des scientifiques recherchent le coupable en mettant en pratique toutes les avancées acquises en cette fin de XIXe siècle : autopsies des victimes, profils psychologiques des criminels. Voilà ce que le professeur Alexandre Lacassagne veut imposer à son équipe, mais sait-il ce qu'il fait en nommant à sa tête Félicien Perrier, un de ses étudiants aussi brillant qu'intrigant ?


Carte blanche


Henry Rossignol
" 2032. Un musulman conquiert l'Élysée"
(Éditions de l'Onde)

Cette fiction politique part de l'élection en France d'un président de la République issu de la communauté musulmane, conséquence de l'accroissement de l'immigration maghrébine. Dans un monde déjà transformé par l'évolution technologique, le nouveau président est confronté à tous les problèmes que ses prédécesseurs n'ont jamais eu le courage de régler : déficits publics, délinquance, dégradation de la qualité de l'enseignement, compétitivité des entreprises, communautarisme, pauvreté, etc. L'auteur évoque le traitement de ces difficultés dans le contexte des rivalités politiques contemporaines, avec comme toile de fond la formidable intensification de l'immigration africaine, et ses conséquences sur le fonctionnement de l'Union européenne.


haut

Jeudi 3 maiÀ plus d'un titre

Gérard Lindeperg
" Avec Rocard. Mémoires d'un rocardien de province "
(Éditions de l'Aube)

Ces mémoires font revivre l'engagement des rocardiens au sein de la fédération du Rhône qui leur était hostile. Le récit se poursuit dans les années 1980-1990 au cours desquelles Gérard Lindeperg endossa les responsabilités nationales de coordinateur du courant rocardien puis de numéro deux du PS. Ce livre illustre également les états de conscience d'une génération entrée en politique au moment de la guerre d'Algérie.


Carte blanche


Denise Viallet
" Journal d'une femme d'appelé "
(Éditions Jeanne d'Arc)

2012 : déménagement, tri de vieilleries. Juchée sur une armoire, une vieille valise noire, lourde de lettres barrées bleu-blanc-rouge, tamponnées FM, et accompagnées d'un carnet-agenda. Ma curiosité lui évite la déchetterie. Longue et douloureuse relecture de ces lettres qui révèlent ce qu'on appelle enfin la Guerre d'Algérie et découverte de la jeune inconnue que j'étais alors.


haut

Jeudi 10 maiÀ plus d'un titre

Paul Fournel
Prix Nucéra 2002 pour "Besoin de vélo", Prix Fauriel 2013 pour "Jason Murphy"
" Faire Guignol " (P.O.L.)

On le fait. On reproche aux autres de le faire. On demande à nos enfants de ne pas le faire, mais on les amène le voir. On le brandit pour protester. Dans la presse, à la télé. On l'expose à Lyon comme un symbole. Mais un symbole de quoi, de qui ? Guignol existe, il est là, parmi nous, depuis toujours. Il appartient à tous. Mais il a bien fallu que quelqu'un l'invente un jour.


haut

Vendredi 17 maiÀ plus d'un titre

Marie Sizun
Prix Charles Exbrayat 2012 pour "Un léger déplacement"
" Les sœurs aux yeux bleus " (Arléa)

On retrouve tous les personnages de la Gouvernante suédoise. Que va-t-il se passer après la mort tragique de Hulda ? Que va-t-il advenir des cinq enfants ? Si les garçons, envoyés en pension trouvent leur voie, il n'en va pas de même pour les trois sœurs que leur père, Léonard Sézeneau, entraîne avec lui dans le parcours aventureux de sa vie. Echapperont-elles à l'autorité de ce père adoré mais abusif ?


haut

Vendredi 24 maiÀ plus d'un titre

Gérard Glatt
" L'enfant des Soldanelles "
(Presses de la Cité)

Hiver 1952. Guillaume part en convalescence à Chamonix. Il découvre le décor grandiose des Alpes. Le petit citadin de huit ans en gardera le souvenir d'un paradis perdu. Mais il reviendra vivre près des cimes avec son ami d'enfance Augustin. Une passion nourrie aux côtés de Julien Villermoz, natif de la vallée de l'Arve, qui tel un grand frère les initie à sa montagne, à ses beautés et ses mystères. Jusqu'à un après-midi fatal…


haut

Vendredi 31 MaiÀ plus d'un titre

Michel Flandin
" L'odeur de la craie "
(Mot Passant)

Dans son village de Haute-Loire, Polyte attend l'arrivée du rémouleur. Pour ce jeune vacher, c'est surtout la présence de Lucia, la fille de l'aiguiseur, qui suscite son impatience. Les deux gamins n'ont pas été épargnés par les épreuves de la vie. Parviendra-t-il à lui confier son secret ? Elle l'intimide tant, de par sa beauté et le mystère qui voile parfois ses grands yeux noirs, chargés d'images de sa Corse natale…


Carte blanche


Bruno Testa
" Farandole "
(Utopia)


haut

Vendredi 7 juinÀ plus d'un titre

Alain Delage
" Les rubans de la vengeance "
(De Borée)

À la mort de son père, Marie-Louise se retrouve seule pour gérer l'auberge familiale. Auprès d'elle Gustave, son mari, ancien compagnon du Devoir, qui travaille dans la passementerie, mais ne compte pas abandonner son métier pour l'aider. Un soir, elle est inquiétée par un client, Gustave reçoit également des menaces et ses clients lui tournent le dos… Son passé, resté mystérieux même pour sa femme, serait-il en train de le rattraper ?


haut

Vendredi 14 juinÀ plus d'un titre

Christophe Carlier
" L'eau de rose "
(Phébus)

Les écrivains ne prennent jamais de vacances. À peine arrivée en Grèce, Sigrid s'apprête à composer l'un de ces récits à l'eau de rose dont elle a le secret. Mais, sitôt installée devant son ordinateur, la romancière se laisse distraire par son entourage, et surtout par une jeune fille à l'élégance théâtrale… Gertrude. D'où vient cette étrange aventurière ? Que lui veut-elle ? Jamais vacances n'auront autant ressemblé à un roman.


haut

Vendredi 21 juinÀ plus d'un titre

OLivier Merle
Prix Charles Exbrayat 2013 pour "Electropolis"
" Libre d'aimer " (XO Éditions)

Juillet 1942. Esther a vingt ans, elle est juive. Ses parents ont été arrêtés, elle erre dans les rues de Paris, perdue et terrifiée. Alors qu'elle se repose sur un banc, son regard croise celui d'une femme élégante, plus âgée qu'elle, qui fume à la terrasse d'un café. Esther ne sait pas que sa rencontre avec Thérèse Dorval, l'épouse d'un homme cynique qui collabore avec les Allemands, va bouleverser sa vie. À Dinard, où elles se réfugient, elles devront, sous la pluie des bombes alliées, décider de leur destin.


haut

Vendredi 28 juinÀ plus d'un titre

Albine Novarino
" Une vie de chat "
(De Borée)

Silhouettes longilignes, poses alanguies, minois et moustaches, yeux profonds et pattes de velours… Nos félins préférés, si chers à nos cœurs, ont fait vibrer les plus grands écrivains. Ils les ont mis en scène dans leurs ouvrages, racontant tendrement leur quotidien ou faisant d'eux des personnages à part entière. Des extraits des plus belles œuvres, accompagnés de magnifiques illustrations.