Lire à Saint-Étienne est une association de promotion du livre et de la lecture.

Le prix Nucéra 2018 a été décerné à Jean Cormier et Symbad De Lassus pour "Blondin" (Éditions du Rocher).

Mémoires du Tour de France, Daniel Pautrat, (Mareuil Éditions)

Blondin, Jean Cormier et Symbad De Lassus, (Éditions du Rocher)

Le coureur et son ombre, Olivier Haralambon, (Premier Parallèle)

Ô Galibier !, Jean-Paul Bourgier, (Le Pas D'oiseau)

Le prix Charles Exbrayat 2017 a été décerné à Frédéric Viguier pour "Aveu de faiblesses" (Albin Michel).

Il faut se méfier des hommes nus, Anne Akrich, Julliard

Des coccinelles dans des noyaux de cerise, Nan Aurousseau, Buchet-Chastel

Un collectionneur allemand, Manuel Benguigui, Mercure de France

Ressentiments distingués, Christophe Carlier, Phébus

Soudain le large, Julien Decoin, Seuil

Pour que rien ne s'efface, Catherine Locandro, Héloïse d'Ormesson

Romain Gary s'en va-t-en guerre, Laurent Seksik, Flammarion

Aveu de faiblesses, Fréderic Viguier, Albin Michel

Le Prix Claude Fauriel 2017 a été décerné à Ella & Pitr pour "Comme des fourmis" (Alternatives)

L'homme nu, Eqrem Basha, Voix d'encre

L'union départementale de la CFTC-CFDT de la Loire, Jean-Paul Bénetière, Presses universitaires de Rennes

Le germe du mal, Françoise Chapelon, Bookelis

Le Canal du Forez - une double vie, Claude Cretin, Actes Graphiques

Meurtre à Tréfilerie, Alain Denis, Actes Graphiques

Que venait-il faire au Panassa, Philippe Forissier, Auteurs des régions et des terroirs

Compagnies minières et mineurs du Gier 1750-1950, Rolland Fournel, Actes Graphiques

Vous avez dit gaga ?, Olivier Glain et Céline Jeannot-Pietrov. Presses Universiatires de Saint-Étienne

Saint-Etienne à la croisée des missions, Serge Granjon, Osmose

Si Cleppé m'était conté, Antoine Hergott, Auteurs des Régions et des Terroirs

Les leçons du vertige, Jean-Pierre Montal, Pierre-Guillaume De Roux

Un clan celte : les Séguzes de sail, Carole Montier

Une histoire du vin, Didier Nourrisson, Perrin

Sauver le médecin généraliste, Patrice Queneau, Odile Jacob

Le prix René Fallet 2017 a été décerné à Hubert François pour "Dulmaa" (Éditions Thierry Marchaisse).

Isabelle Artus, "La petite boutique japonaise" (Flammarion)

Jérôme Chantreau, "Avant que naisse la forêt" (Les Escales)

Hubert François, "Dulmaa" (Éditions Thierry Marchaisse)

Élitza Gueorguieva, "Les cosmonautes ne font que passer" (Éditions Verticales)

Agnès Mathieu-Daudé, "Un marin chilien" (Gallimard)

Élisa Shua-Dusapin, "Hiver à Sokcho" (Éditions Zoé)


Charles Exbrayat - Claude Fauriel - René Fallet
Les prix littéraires

Jean Cormier et Symbad De Lassus, 'Blondin' (Éditions du Rocher)
Prix Louis Nucéra

Le prix "Les Soleils de Nucéra" est un prix littéraire lancé en 2002 par l'association «Lire à Saint-Étienne» pour rendre hommage à Louis Nucéra, grand prix de l'Académie française, tué sur son vélo le 9 août 2000.
Ce prix récompense un roman publié dans l'année, dont le thème fait une large place au vélo et dont l'écriture aurait plu à Louis Nucéra.
Avec l'aide du Conseil Général de la LOIRE, il est remis chaque anné sur le podium de la course cycliste Paris-Nice à l'étape de Saint-Étienne ou dans la "ville-étape" la plus proche.


Le prix 2018 a été attribué à Jean Cormier et Symbad De Lassus pour Blondin (Éditions du Rocher).


Il lui sera remis le mercredi 7 mars sur le podium de "Paris-Nice" à l'arrivée de l'étape à Saint-Étienne.
Ô Galibier !, Jean-Paul Bourgier, Le Pas D'oiseauLe coureur et son ombre, Olivier Haralambon, Premier ParallèleMémoires du Tour de France, Daniel Pautrat, Mareuil Éditions

Voici les autres ouvrages sélectionnés pour le prix 2018 :
Ô Galibier !, Jean-Paul Bourgier, Le Pas D'oiseau
Le coureur et son ombre, Olivier Haralambon, Premier Parallèle,
Mémoires du Tour de France, Daniel Pautrat, Mareuil Éditions,

Les derniers lauréats :

2017 : "La saison commençait" de Philippe Lorette, Le Pas D'oiseau,
2016 : "Bernard, François, Paul et les autres" de Jean-Émmanuel Ducoin, Anne Carrière Éditions,
2015 : "Gino le Juste. Bartali, une autre histoire de l'Italie" de Jean-Paul Vespini, le Pas d'Oiseau,
2014 : "Dernières nouvelles du martin-pêcheur" de Bernard Chambaz, Flammarion,
2013 : "Tour de France, nostalgie" de Christian Laborde, Éditions Hors collection,
2012 : "Dernières pédalées" de Christian Le Goff, Éditions Amalthée,
2011 : "Tourmalet" de Bruno Bayon, (Grasset),
2010 : "Le nez à la fenêtre" de Jean-Noël Blanc, Gallimard,
2009 : "Vel d'Hiv" de François Bott, Le Cherche Midi,
2008 : "Tandems africains" de Diego Audemard et Jean-Christophe Perrot, Presses de la Renaissance,
2007 : "Vélo volé" de Maxime Schmitt, Gallimard,
2006 : "Les amants de la petite reine" de Annie Degroote, Presses de la Cité,
2005 : "La course" de Olivier Roche, Françoise Truffaut,
2004 : "Lapize, Celui-là était un as" de Jean Bobet, La table ronde,
2003 : "Tour d'enfance" de Patrick Menant, Italiques,
2002 : "Besoin de Vélo" de Paul Fournel, Éditions du Seuil.


Prix auxquels est associé "Lire à Saint-Étienne"

Prix Charles Exbrayat - "Souvenir Charles Exbrayat"

L'Association "Souvenir Charles Exbrayat" a créé en 1990 le prix Charles Exbrayat. Destiné à honorer la mémoire du romancier, natif de Saint-Étienne, il récompense un roman paru dans l'année écoulée qui "lui aurait plu". Il est décerné par un jury composé de lecteurs résidant dans les communes où il a vécu (Saint-Étienne, Tarentaise et Planfoy) ou proches de Saint-Étienne.
Il est remis au lauréat lors de la Fête du Livre de Saint-Étienne.

Le prix 2017 a été attribué à Frédéric Viguier pour "Aveu de faiblesses" (Albin Michel).
Frédéric Viguier prix 2017,
Jean-Pierre Duhamel, président de
"Souvenir Charles Exbrayat"

Il faut se méfier des hommes nus, Anne Akrich, Julliard

Des coccinelles dans des noyaux de cerise, Nan Aurousseau, Buchet-Chastel

Un collectionneur allemand, Manuel Benguigui, Mercure de France

Ressentiments distingués, Christophe Carlier, Phébus

Soudain le large, Julien Decoin, Seuil

Pour que rien ne s'efface, Catherine Locandro, Héloïse d'Ormesson

Romain Gary s'en va-t-en guerre, Laurent Seksik, Flammarion

Aveu de faiblesses, Fréderic Viguier, Albin Michel

Ressentiments distingués, Christophe Carlier, PhébusRomain Gary s'en va-t-en guerre, Laurent Seksik, Flammarion


Les deux autres finalistes pour le prix 2017 :
Ressentiments distingués de Christophe Carlier, Phébus,
Romain Gary s'en va-t-en guerre, Laurent Seksik, Flammarion,
Les autres ouvrages sélectionnés pour le prix 2017 :
Il faut se méfier des hommes nus, Anne Akrich, Julliard,
Des coccinelles dans des noyaux de cerise de Nan Aurousseau, Buchet-Chastel,
Un collectionneur allemand, Manuel Benguigui, Mercure de France,
Soudain le large de Julien Decoin, Seuil,
Pour que rien ne s'efface de Catherine Locandro, Héloïse d'Ormesson,
Il faut se méfier des hommes nus, Anne Akrich, Julliard
		  $Des coccinelles dans des noyaux de cerise, Nan Aurousseau, Buchet-ChastelUn collectionneur allemand, Manuel Benguigui, Mercure de FranceSoudain le large, Julien Decoin, SeuilPour que rien ne s'efface, Catherine Locandro, Héloïse d'Ormesson


Les derniers lauréats :

2016 : Stéphanie Dupays, "Brillante" (Mercure de France),
2015 : Jean-Luc Seigle, "Je vous écris dans le noir" (Flammarion),
2014 : Ariane Bois, "Sans oublier" (Belfond),
2013 : Olivier Merle, "Electropolis" (Éditions de Fallois),
2012 : Marie Sizun, "Un léger déplacement" (Éditions Arléa),
2011 : Fanny Chesnel, "Une jeune fille aux cheveux blancs" (Albin Michel),
2010 : Barbara Constantine, "Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom" (Calmann-Lévy),
2009 : Françoise Henry, "Juste avant l'hiver" (Grasset),
2008 : Jean-Philippe Blondel, "This is not a love song" (Robert Laffont),
2007 : Daniel Dupuy, "Fontcouverte" (De Borée),
2006 : Bernard Tirtiaux, "Pitié pour le mal" (Jean-Claude Lattès),
2005 : Pascal Martin, "Le Trésor de Magounia" (Presses de la Cité),
2004 : Jean Teulé, "Ô Verlaine !" (Julliard),
2003 : Catherine Lepront, "Les gens du monde" (Le Seuil),
2002 : Cécile Philippe, "Je ne suis là pour personne" (Mercure de France),
2001 : Yves Viollier, "Les lilas de mer" (Robert Laffont),
2000 : Bernard Madeleine, "Monsieur Madeleine" (Le Rocher),
1999 : Michèle Gazier, "Le Merle bleu" (Le Seuil),
1998 : Danielle Thiéry, "Mises à" mort (Robert Laffont),
1997 : José Giovanni, "La mort du poisson rouge" (Robert Laffont),
1996 : Jean-Louis Magnon, "Hautes terres" (Albin Michel),
1995 : Michel Jeury, "L'année du Certif" (Robert Laffont),
1994 : Marie Rouanet, "La marche lente des glaciers" (Payot)       François Ceresa, "La femme aux cheveux rouges" (Julliard),
1993 : Gilbert Bordes, "Les chasseurs de papillons" (Robert Laffont),
1992 : Vassili Alexakis, "Avant" (Le Seuil),
1991 : Jean-Noël Blanc, "Esperluette & Cie" (Seghers),
1990 : Patrick Drevet, "La micheline" (Hatier).


Ella & Pitr, 'Comme des fourmis' (Alternatives).
Prix Claude Fauriel - Association des Anciens Élèves du lycée Fauriel de Saint-Étienne

2008 : Jean-Guy Soumy, La chair des étoiles (Robert Laffont)

2009 : Pierre Charras, Le requiem de Franz (Mercure de France)

2010 : Julien Moulin, La Résistance dans la Loire : Marguerite Soulas, une femme d'exception (De Borée)

2011 : Jean-Claude Mourlevat, Terrienne (Gallimard Jeunesse)

2012 : Jeanne-Marie Sauvage-Avit, Le printemps des femmes (Éditions des monts d'Auvergne)

2013 : Paul Fournel, Jason Murphy (P.O.L.)

2014 : André Vant et Nadine Besse, Le cycle en région stéphanoise, un siècle de savoir-faire (Fage Eds)

2015 : Antoine de Meaux, Le Fleuve guillotine (Phébus)

2016 : Vincent Duluc, Un printemps 76 (Stock)

Ce prix créé par Gérard Larbaight (†), ancien président de l'Association des Anciens Élèves du Lycée Claude Fauriel - sur une idée de Michel Béal - est remis chaque année lors de la Fête du livre de Saint-Étienne.
Il récompense un roman publié depuis la dernière Fête du livre qui est, soit l'œuvre d'un auteur de chez nous quel que soit son sujet, soit l'œuvre d'un écrivain venu d'ailleurs mais qui aurait mis notre région au cœur de son intrigue.

Le prix 2017 a été attribué à Ella et Pitr pour Comme des fourmis (Alternatives).
Christian Chavassieux, 'La vie volée de Martin Sourire' (Phébus)

Le coup de cœur du jury pour La vie volée de Martin Sourire de Christian Chavassieux (Phébus).

Les derniers lauréats :
2016 : Vincent Duluc, "Un printemps 76" (Stock),
2015 : Antoine de Meaux, "Le Fleuve guillotine" (Phébus),
2014 : André Vant et Nadine Besse, "Le cycle en région stéphanoise, un siècle de savoir-faire" (Fage Éditions),
2013 : Paul Fournel, "Jason Murphy" (P.O.L.),
2012 : Jeanne-Marie Sauvage-Avit, "Le printemps des femmes" (Éditions des monts d'Auvergne),
2011 : Jean-Claude Mourlevat, "Terrienne" (Gallimard Jeunesse),
2010 : Julien Moulin, "La Résistance dans la Loire : Marguerite Soulas, une femme d'exception" (De Borée),
2009 : Pierre Charras, "Le requiem de Franz" (Mercure de France),
2008 : Jean-Guy Soumy, "La chair des étoiles" (Robert Laffont).

Voici les premiers ouvrages sélectionnés pour le prix 2018 :
L'homme nu de Eqrem Basha, Voix d'encre,
L'union départementale de la CFTC-CFDT de la Loire de Jean-Paul Bénetière, Presses universitaires de Rennes,
Le germe du mal de Françoise Chapelon, Bookelis,
Le Canal du Forez, une double vie de Claude Cretin, Actes Graphiques,
Le pharaon de Montarcher de Alain Denis, Actes Graphiques,
Que venait-il faire au Panassa ! de Philippe Forissier, Auteurs des régions et des terroirs,
Compagnies minières et mineurs du Gier 1750-1950 de Rolland Fournel, Actes Graphiques,
Vous avez dit gaga ? de Olivier Glain et Céline Jeannot-Pietrov, Presses Universiatires de Saint-Étienne
Saint-Étienne à la croisée des missions de Serge Granjon, Osmose,
Si Cleppé m'était conté de Antoine Hergott, Auteurs des Régions et des Terroirs,
Les leçons du vertige de Jean-Pierre Montal, Pierre-Guillaume De Roux,
Un clan celte : les Séguzes de sail de Carole Montier,
Une histoire du vin de Didier Nourrisson, Perrin
Sauver le médecin généraliste de Patrice Queneau, Odile Jacob

Eqrem Basha, L'homme nu, Voix d'encreJean-Paul Bénetière, L'union départementale de la CFTC-CFDT de la Loire, Presses universitaires de RennesFrançoise Chapelon, Le germe du mal, BookelisClaude Cretin, Le Canal du Forez - une double vie, Actes GraphiquesAlain Denis, Le pharaon de Montarcher, Actes GraphiquesPhilippe Forissier, Que venait-il faire au Panassa, Auteurs des régions et des terroirsRolland Fournel, Compagnies minières et mineurs du Gier 1750-1950, Actes GraphiquesVous avez dit gaga ?, Olivier Glain et Céline Jeannot-Pietrov, Presses Universiatires de Saint-ÉtienneSerge Granjon, Saint-Etienne à la croisée des missions, OsmoseAntoine Hergott, Si Cleppé m'était conté, Auteurs des Régions et des TerroirsJean-Pierre Montal, Les leçons du vertige, Pierre-Guillaume De RouxCarole Montier, Un clan celte : les Séguzes de sailDidier Nourrisson, Une histoire du vin, PerrinSauver le médecin généraliste, Patrice Queneau, Odile Jacob


Hubert François, 'Dulmaa' (Éditions Thierry Marchaisse)
Le prix 2017

Prix René Fallet - Agir en pays jalignois

« Agir en pays jalignois » a créé Le prix "René Fallet" sous le parrainage de madame Agathe Fallet. Ce prix est traditionnellement remis à Jaligny, commune de l'Allier où René Fallet vivait et où il avait l'habitude de suivre les boucles de la Besbre avec ses copains.
Il veut récompenser un premier roman écrit par un auteur de moins de quarante ans (ce qui correspond à ce qu'avait toujours préconisé René Fallet).

Le prix 2017 a été attribué le 10 juin 2017 à Hubert François pour Dulmaa (Éditions Thierry Marchaisse)

Étaient sélectionnés pour le prix 2017 :
La petite boutique japonaise de Isabelle Artus, Flammarion,
Avant que naisse la forêt de Jérôme Chantreau, Les Escales,
Les cosmonautes ne font que passer de Élitza Gueorguieva, Éditions Verticales,
Un marin chilien de Agnès Mathieu-Daudé, Gallimard,
Hiver à Sokcho de Élisa Shua-Dusapin, Éditions Zoé.

Isabelle Artus, 'La petite boutique japonaise' (Flammarion)Jérôme Chantreau, 'Avant que naisse la forêt' (Les Escales)Élitza Gueorguieva, 'Les cosmonautes ne font que passer' (Éditions Verticales)Agnès Mathieu-Daudé, 'Un marin chilien' (Gallimard)Élisa Shua-Dusapin, 'Hiver à Sokcho' (Éditions Zoé)